Commission de la fonction publique

Le ministère


Login using your YNET credentials. Ensure you enter YNET\ before your username (or YESNET\ if you are a teacher).

Prix d’excellence des employés autochtones

Le Prix d’excellence des employés autochtones souligne les réalisations de fonctionnaires autochtones du gouvernement du Yukon qui se sont distingués pour leur contribution exceptionnelle ou par la qualité des services qu’ils ont rendus au gouvernement territorial, à leurs collègues ou aux Yukonnais.

Lauréats et mises en nomination pour l’année 2017

Lauréats

Shirley Dawson

Shirley Dawson travaille aujourd’hui au ministère du Conseil exécutif, mais c’est pour sa contribution à titre d’agente de liaison avec les Premières nations à Énergie, Mines et Ressources qu’elle est mise à l’honneur. À son ancien poste, Shirley travaillait principalement avec les gouvernements autochtones. Une partie importante de son travail consistait à conseiller le personnel du Ministère et à les aider à établir des rapports conviviaux, respectueux et productifs. Shirley est très fière de ses racines et partage volontiers sa culture et ses connaissances avec ses collègues. Elle a pris l’initiative d’organiser, à l’heure du dîner, un groupe de broderie perlée à l’intention de ses collègues qui désiraient en savoir plus sur la culture des Premières nations. Ce groupe a permis aux participants d’aborder avec aisance de nombreux sujets, notamment la réconciliation. Le point culminant de cette activité a été la réalisation d’un cœur en broderie perlée en témoignage de solidarité aux femmes et aux filles autochtones disparues et assassinées. La douceur avec laquelle Shirley a conseillé et accompagné ses collègues a permis d’engager et de faciliter un dialogue ouvert, constructif et riche de sens avec les Premières nations.

Jayla Rousseau-Thomas

Jayla Rousseau-Thomas est membre de la Première nation Atikameksheng Anishnawbek du côté paternel et elle est Cri-Métis du côté maternel. Jayla est conseillère en prévention au Bureau de lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie. La personne qui a proposé sa candidature la décrit comme une meneuse, une formatrice, une guérisseuse dans l’âme et une fonctionnaire remarquable. Jayla contribue à la santé, à la sécurité, à la diversité et à l’inclusion culturelles, tant pour les clients que pour le personnel. « Jayla s’est surpassée pour créer un endroit sûr où les clients et les membres du personnel peuvent pratiquer les cérémonies de purification avec la fumée d’une manière respectueuse et traditionnelle, explique une collègue. Elle a participé à la mise en place de contrats permettant à des résidents d’origines culturelles diverses de participer à des programmes pertinents et riches en apprentissages. C’est une partie essentielle de notre programme qui ne laisse jamais nos clients indifférents. » Ses collègues soulignent également comment Jayla intègre le bien-être affectif et culturel dans le soutien constant qu’elle apporte aux autres dans le service. C’est avec enthousiasme qu’elle intègre tous les Yukonnais aux activités culturelles et qu’elle consacre une partie de son temps libre à enseigner l’artisanat traditionnel, comme le perlage et la fabrication de moufles. « Son leadership dans ce domaine nous aide tous à mieux réfléchir aux différentes manières de favoriser l’inclusion culturelle », résume parfaitement un de ses collègues.

Elaine Moses

Elaine Moses a commencé sa carrière au gouvernement du Yukon en 1980 en tant que femme de ménage à l’hôpital de Mayo, où elle travaille encore aujourd’hui. Au cours des dernières années, le Centre de santé de Mayo a connu de nombreux changements organisationnels, et Elaine est restée l’un des rares éléments constants au fil des ans. Elle connaît sur le bout des doigts le centre de santé, la collectivité ainsi que les traditions et la culture des Nacho Nyak Dun, et c’est toujours avec enthousiasme qu’elle partage ses connaissances. Elaine a le don d’accompagner avec douceur le nouveau personnel. Que vous soyez infirmier, préposé, membre des SMU, gestionnaire de biens ou superviseur, Elaine vous parlera avec franchise et vous apportera de précieux conseils pour surmonter les situations délicates. Elle apporte un soutien à presque tous ceux qui passent la porte du centre de santé. Elle est capable de prendre quelqu’un à part pour l’aider à régler sa situation, quelle qu’elle soit. On la décrit comme un guide qui contribue à combler le déficit de connaissances qui existe entre le personnel du centre de santé et les traditions et la culture des Nacho Nyak Dun. Elaine est le ciment qui maintient la solidité du centre de santé.

Mises en nomination

Shannon Duke

Shannon Duke est une infirmière spécialisée du Programme de soutien aux patients atteints d’une maladie chronique. Dans son travail, Shannon fait toujours preuve d’un esprit collaboratif axé sur les relations. Elle a notamment participé à la série d’ateliers sur le diabète organisée en partenariat avec la Première nation des Kwanlin Dün. Shannon a reconnu le besoin d’amener le plus tôt possible les patients autochtones à jouer un rôle dans leurs soins. Elle a pris en main l’« indigenization » des publicités du programme pour que les patients le comprennent mieux et s’y sentent mieux représentés. Elle a assuré la liaison avec le centre de santé pour veiller à ce que le calendrier et la structure des ateliers répondent mieux aux besoins des patients du centre tout en soutenant la formation en diabétologie du personnel infirmier en vue d’assurer la réussite du programme. Si le programme élargit la série d’ateliers sur le diabète à d’autres collectivités du Yukon, c’est en grande partie grâce à l’esprit d’innovation de Shannon. En collaboration avec le Collège du Yukon, Shannon a pris l’initiative d’adapter la série d’ateliers pour qu’elle soit proposée à l’ensemble des campus régionaux du Collège à compter de l’hiver 2018. Cela signifie que les citoyens des collectivités rurales auront accès à un programme gratuit de sensibilisation au diabète dans leurs propres localités.

Bob Walker

Bob Walker occupe le poste d’agent de liaison auprès des conseils scolaires au ministère de l’Éducation du Yukon depuis 14 ans. Au fils des années, il a accompagné des centaines de membres des conseils scolaires dans leur travail de collaboration avec l’école et la collectivité. Bob façonne sans cesse son rôle particulier et adapte ses pratiques pour apporter un soutien exemplaire en tant que maillon essentiel entre le ministère de l’Éducation, 26 conseils scolaires et deux associations éducatives. Pendant l’année scolaire de dix mois, il parcourt en voiture de 10 000 à 20 000 km pour participer à 30 à 50 réunions en soirée. Il s’efforce de rassembler les membres du public dont les opinions sur l’école divergent en veillant toujours à promouvoir une collaboration respectueuse. Afin de promouvoir l’équité, Bob assure la liaison avec les Premières nations du Yukon pour faire en sorte que les avis des représentants autochtones soient au centre des perspectives organisationnelles des conseils scolaires. Le grand principe qui anime Bob consiste à mettre en avant les meilleures possibilités éducatives pour tous les enfants yukonnais. Ses efforts pour faire bouger les choses pour les enfants sont illustrés par son travail dans le cadre du programme axé sur le modèle d’apprentissage expérientiel en milieu rural. Ce programme rassemble plus de 100 élèves en milieu rural dans une collectivité pendant une semaine afin de leur faire vivre des expériences intensives d’apprentissage pratique.

Trevor Ellis

Trevor Ellis appartient à la Première nation de Selkirk et est membre de la famille Van Bibber. Depuis 15 ans, il occupe le poste de registraire minier à Mayo, une ville où on le considère comme un modèle au sein de la fonction publique. Il partage ses connaissances à propos des droits miniers avec les gestionnaires, ses collèges et les membres de son personnel tout en jouant le rôle de mentor auprès des nouveaux registraires miniers s’agissant de l’application de la loi. Il a assisté de nombreux clients qui avaient besoin d’aide en ce qui concerne l’application du Règlement sur l’utilisation des terres pour l’exploitation du quartz, lequel prévoit dorénavant l’obligation d’atténuer les impacts liés à l’exploration et à l’exploitation minières. Il les a aidés à comprendre les objectifs du Règlement et les a guidés efficacement et avec succès dans l’application des nouvelles procédures. Toujours prêt à donner un coup de main, il est pompier volontaire à Mayo depuis 19 ans et occupe le poste de chef du service d’incendie depuis huit ans. Il a récemment participé à la lutte contre l’incendie qui a éclaté à la station-service de Mayo, une intervention dangereuse qui a duré cinq heures. La personne qui a proposé sa candidature dit de Trevor qu’il est toujours l’homme de la situation et qu’il est un peu le « Clark Kent » des ressources minières.

Dan Profeit

Dan Profeit est responsable de la sécurité et de l’exploitation à la Direction de l’entretien du ministère de la Voirie et des Travaux publics. C’est toutefois en tant que manœuvre qu’il a commencé sa carrière en 1969, alors qu’il n’avait que 16 ans. Pour l’embaucher, la Direction avait dû obtenir une autorisation spéciale du Commissaire en raison de son jeune âge. Fier d’être Yukonnais, un Aîné des Nacho Nyak Dun et un fonctionnaire dans l’âme, Dan a commencé au niveau le plus bas pour gravir les échelons et occuper presque chaque poste au sein de la Direction. Aujourd’hui à la fin de sa carrière, son engagement en faveur d’un travail de qualité, de la sécurité publique et de ses collègues en fait un brillant exemple pour ceux qui s’efforcent d’assurer la sécurité de nos routes. Dans sa longue carrière, ses réalisations ont été nombreuses, mais il est principalement connu pour le soutien et l’accompagnement qu’il a apportés à ses collègues. Avec le recul, il peut voir que de nombreuses personnes qui ont commencé sous ses ordres ont poursuivi des carrières brillantes, et notamment beaucoup de membres des Premières nations qu’il a encouragés à postuler à un poste au sein du gouvernement du Yukon. « Que peut-on trouver de mieux qu’un employé qui connaît la région et qui réside dans la localité? », explique-t-il souvent. À une époque, Dan a été détaché auprès du Collège pour participer à l’exécution d’un programme de formation au cours duquel il a contribué à la formation de près de 100 opérateurs. Travaillant 10 heures par jour, ils ont construit la promenade Mountain View (en respectant les délais et le budget).

Violet Mathews

Violet Mathews est fière d’être membre de la Première nation de Carcross/Tagish. Elle était également membre du tout premier comité mis en place par le Forum des employés autochtones. Elle est aujourd’hui registraire adjointe des projets spéciaux au Bureau des titres de biens-fonds du ministère de la Justice. Violet a vu le Bureau traverser de nombreux changements au fil de ses longues années de service. Plus récemment, elle a relevé le défi que représentait la mise en œuvre d’un système électronique plus moderne. Elle a milité en faveur de bon nombre des changements apportés au système en vue de faciliter son utilisation par le personnel. Ce que ses collègues admirent le plus à son sujet, c’est que même après avoir consacré 30 années de sa vie au service des citoyens du Yukon, y compris des affectations à la Société d’habitation du Yukon et à la Section de l’évaluation foncière, elle voit toujours la vie avec humour et a toujours envie d’apprendre, d’inspirer les autres et de transmettre les nombreuses connaissances qu’elle a acquises par la plus vieille des méthodes : l’expérience.

Nyla Klugie-Migwans

En tant que coordonnatrice de la formation dans le domaine du patrimoine culturel à Tourisme et Culture, Nyla Klugie-Migwans est responsable de la coordination d’un large éventail d’initiatives de formation et de perfectionnement des capacités pour les personnes travaillant dans le domaine du patrimoine des Premières nations du Yukon et pour les employés évoluant dans le secteur de la culture et du patrimoine. Depuis qu’elle a rejoint l’équipe, il y a de cela trois ans et demi, non seulement Neyla est devenue une experte dans ses tâches principales, mais elle est allée plus loin que ses seules responsabilités en s’affirmant comme la personne à qui s’adresser pour obtenir des conseils à propos de la culture autochtone au sein du Ministère. Ses vastes connaissances, son expertise et sa compréhension culturelle lui ont permis d’accepter volontiers d’assumer d’autres responsabilités et de réussir dans tous les domaines qui lui incombaient. Le perfectionnement des capacités est au cœur du poste occupé par Nyla, et sa réussite dans ce domaine reste inégalée. Le travail qu’elle mène à Whitehorse pour diriger des programmes pertinents sur le plan culturel, en partenariat avec l’Université de Victoria, n’a cessé d’évoluer et de se perfectionner sous son autorité. Ce qui a commencé comme un simple atelier en 2015 s’est transformé en un ou plusieurs cours donnant droit à des crédits et offerts chaque année aux étudiants en vue d’obtenir un certificat en gestion des collections ou un diplôme en gestion des ressources culturelles.

Pamela Adamson

Pamela Adamson travaille pour Justice jeunesse depuis 29 ans. Elle est fière d’être membre du Clan du Loup du Conseil des Ta’an Kwächän, où elle a également siégé pendant de nombreuses années. Elle a commencé sa carrière en tant qu’agente de liaison communautaire au Centre de détention pour jeunes contrevenants, mais évolue maintenant depuis les 21 dernières années au sein du Service de probation pour les jeunes. Son principal poste a été celui de coordonnatrice du programme de sanctions extrajudiciaires et de déjudiciarisation. Pam est responsable du groupe d’experts sur la justice de Whitehorse, qui envisage les sanctions extrajudiciaires pour les jeunes. Les mesures de soutien à la jeunesse prises pour remplacer les sanctions ont permis au programme d’obtenir la déjudiciarisation de centaines de jeunes. Les bienfaits apportés par le leadership et les connaissances de Pam en tant que coordinatrice du groupe d’experts sur la justice ne sont pas exagérés. Elle a apporté stabilité et sagesse à la tête de ce groupe au cours des 13 dernières années. Ses collègues la décrivent comme « une personne qui s’occupe en priorité du client et qui souhaite toujours remettre les jeunes sur la voie de la réussite ».

Cheryl Otterbein

Cheryl est agente financière aux Services généraux du ministère des Services aux collectivités. Elle a obtenu une réussite remarquable après l’achèvement avec succès d’un projet de grande ampleur. Le Ministère avait été chargé de mettre en place un système de communication entre plusieurs unités administratives afin de fournir des normes financières et des informations uniformes. Au vu de la taille de Services aux collectivités, ce n’était pas une mince affaire. Sur une période de neuf mois, un plan de base du site avait été créé et des éléments du plan avaient été attribués à différents employés. L’équipe s’est efforcée de fournir des informations claires et un guide d’interprétation du Manuel d’administration financière, du Manuel d’administration générale, de la directive sur l’octroi de contrats et l’approvisionnement et d’autres lois et règlements. L’objectif consistait à créer un site permettant à chaque employé des Services aux collectivités de trouver des renseignements de base sur des sujets liés aux questions administratives, aux finances ou à l’approvisionnement, tout en proposant des liens vers d’autres ministères et des textes législatifs. Cheryl a joué un rôle majeur dans la production du site SharePoint. Elle y a intégré ses connaissances financières étendues tout en veillant à ce que le contenu du site soit à jour et précis.

Florence Moses

Florence Moses est gestionnaire des systèmes au service de gestion de l’information du ministère des Services aux collectivités. Elle a obtenu une réussite remarquable après l’achèvement avec succès d’un projet de grande ampleur. Pendant neuf mois, Florence a travaillé à la création d’un site SharePoint destiné à tous les employés du Ministère. Ce site devait fournir des renseignements clairs, pertinents et fiables à propos des normes financières. Le groupe de travail a rationalisé les mécanismes et créé de nouveaux formulaires assortis d’instructions étape par étape. Ce site SharePoint relatif aux finances devait se concentrer sur des fonctions administratives de base pour les transactions financières, les procédures d’approvisionnement, la planification des locaux, la budgétisation et les procédures internes. Florence a fourni un travail acharné pour que le site soit opérationnel dans les délais. Plusieurs semaines avant le lancement du site, un accès a été fourni à tous les adjoints administratifs. Ses connaissances techniques ont représenté un atout majeur pour la création d’un site convivial et intuitif. Pour favoriser l’utilisation du site, Florence a fait installer un lien sur tous les postes de travail des employés des Services aux collectivités. En outre, le site fait l’objet de publicités chaque semaine sur le bulletin du Ministère afin de communiquer aux employés les mises à jour constantes qui y sont apportées. Enfin, Florence a patiemment formé chaque membre de l’équipe à l’utilisation du site.